Uranius Antonin

 

Les dernières frappes sur l'étalon du tétradrachme d'Antioche seront celles d'Uranius Antoninus, l'usurpateur d'Emèse. D'abord à l'identique de celles de Trébonien Galle, tant pour le poids que pour le titre, elles feront l'objet d'une réforme radicale sur un poids plus léger.

Aux alentours de 8 grammes mais avec un titre apparemment équivalent à celui des émissions de Septime Sévère et Caracalla, ce nouvel étalon a fait l'objet d'une théorie, non encore confirmée, liant ce standard monétaire à un étalon parthe.

En effet, les populations semblent avoir été suffisamment exaspérées par le mauvais gouvernement impérial, depuis la révolte contre Priscus jusqu'à l'usurpation de Jotapien, pour que l'on ait le sentiment qu'elles auraient pu vouloir passer de « l'Est de Rome à l'Ouest de la Perse », d'où un changement d'étalon monétaire et de circuits commerciaux.
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.