Trajan Dèce

 

On peut classer les émissions de Trajan Dèce par les légendes de droit en comparant avec les frappes d'Alexandrie qui portent les mêmes tout en indiquant les années régnales. La légende de revers ne marque pas de consulat. Les bustes se répartissent entre laurés et radiés, de face et de dos, les aigles sont très stéréotypés, sauf exceptions.

Les officines, au nombre de sept, sont indiquées sous le buste, par des points jusqu'à cinq puis par S et Z, le revers ne porte pas de mention d'officine. Il est possible qu'il existe une huitième officine sans marque, de nombreuses pièces ne portant ni point ni lettre. Le métal utilisé est de moins en moins riche en argent.

La frappe utilise la technique romaine d'enrichissement de surface. Les pièces neuves semblent donc être en argent. Il existe de nombreux bustes variés, souvent connus à un petit nombre d'exemplaires, par opposition au buste "standard", lauré, drapé et cuirassé, vu de dos, présent massivement sur toutes les officines.
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.