Une réforme en 53 ?

Il faut noter en 53/54 une possible réforme monétaire locale avec l'apparition de drachmes et didrachmes à motifs variés mais le plus souvent militaires ou religieux d'essence romaine (enseignes, instruments pontificaux) dont, en quantité non négligeable, des pièces avec valeur faciale explicite dans la légende : DRACMH et DIDRACMON, alors que les frappes de tétradrachmes sont très réduites.

Ces frappes sont l'une des nombreuses énigmes de la série d'Antioche : nous ignorons si elles confirment la valeur faciale du gros module en tétradrachme (mais dans ce cas pourquoi aucun tétradrachme retrouvé ne porte-t-il de valeur faciale ?) où si c'est une tentative avortée de système monétaire local complet par opposition à un gros module tarifé à quatre deniers. L'aigle éployé deviendra le type de revers normal des tétradrachmes en 59 AD.
Les didrachmes de Néron César en 53 AD
Numéro du Prieur Nombre d'exemplaires Poids moyen Écart type Poids minimum Poids maximum
70 5 7,13 0,44 6,46 7,60
Les didrachmes de Néron Empereur 56/58 AD
Numéro du Prieur Nombre d'exemplaires Poids moyen Écart type Poids minimum Poids maximum
77 5 6,97 0,37 6,40 7,38
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.