Les pseudo-philippes datés

 

Pas d’émissions entre 37 AC et 31 AC où les frappes reprennent avec la visite d’Auguste, très probablement pour financer les importants travaux publics décidés par l’empereur. Les tétradrachmes sont toujours frappés sur le prototype séleucide entre 31 AC et 16 AC mais cette fois datés et avec le monogramme de la ville et non celui du légat.

Les émissions reprennent en 5 AC avec l'empereur au droit et un Zeus au revers. Il existe une frappe énigmatique connue par un seul exemplaire, datée de 1 AD avec, dans le champ, N.K.E.D , inscription qui semble longue pour un nom de magistrat et qui, si elle est une suite d'initiales comme les points semblent le laisser supposer, n'a pas encore été déchiffrée.
Les pseudo-philippes d’Auguste de 31 AC à 16 AC
Numéros du Prieur Nombre d'exemplaires Poids moyen Écart type Poids minimum Poids maximum
De 13 à 26 18 14,33 0,63 13,36 15,55
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.