Les pseudo-antoniniens et la Cilicie

 

Une émission passionnante se situe en 214, à l'arrivée de l'empereur, frappée à Tarse en Cilicie : nous trouvons, à coté de tétradrachmes de Trajan et Hadrien contre marqués, des frappes du format de la drachme en deux séries, l'une laurée, l'autre radiée pour Caracalla, avec ou sans croissant de lune sous le buste pour Domna.

Bien que l'analyse des poids, compte tenu peut-être du faible nombre d'exemplaires disponibles, ne soit pas totalement concluante, on pense irrésistiblement à des prototypes de l'antoninien, lequel sera créé à Rome l'année suivante.
Ces frappes seront rapidement interrompues comme d'ailleurs diverses frappes pour d'autres régions de la Cilicie, comme Séleucia du Calycadnum ou Aegeae. Il est clair que la confirmation de l'hypothèse soulevée pour Philippe d'une datation et d'élévations aux consulats différentes de celles de Rome obligerait à repenser la chronologie des émission des Sévères.
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.