Othon et Galba

 

Aucune frappe de Vitellius n'existe mais les nombreuses frappes d'Othon et de Galba, toujours séparées en deux ateliers distincts mais indéterminés, sont relativement importantes pour des règnes courts.

Apparaissent sous Galba les deux styles d'ateliers que nous retrouverons chez Vespasien ainsi que le croissant de lune entre les pattes de l'aigle qui se retrouve chez Othon avant de disparaitre avec les frappes de Vespasien et n'est certainement pas Antioche.
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.