Lieux de frappe

 

Nous sommes certains que, au moins pour la période 215/217, si la production des monnaies était localisée dans chaque atelier, leur mise en circulation se faisait par un organisme collecteur centralisé, très probablement le Trésor militaire.

La typologie, les incohérences avec les frappes de Rome, la présence récurrente des lettres SC sur les tétradrachmes à partir de 214, l'usage du grec, nous conduisent à penser que l'autorité émettrice directe était la ville et non le légat, même si celui-ci était responsable en dernier recours.

Nous savons donc que le lieu de frappe pouvait être différent de celui de la mise en circulation. C'est ce qui explique l'inutilité des trouvailles localisées pour attribuer les émissions de la guerre Parthique de Caracalla et leur trentaine de symboles différents.

retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.