Les émissions dynastiques de Néron

Les gros volumes de frappe reprendront de l'an 108 (59 AD) à l'an 116 (68 AD) sans interruption avec un changement radical de style dans le courant de l'année 63 AD. Nous ignorons si la réforme monétaire de 64 a un équivalent à Antioche mais si réforme il y a, elle n'est pas datée de 64. Une réforme monétaire radicale avec refonte des types anciens semble se manifester à Antioche en 59 et non en 64 car les trouvailles étudiées semblent commencer avec des monnaies de 59 et vont jusqu'à Hadrien.

Les trouvailles contenant des Augustes semblent s'arrêter avec celui-ci. Nous remarquons aussi qu'une très importante trouvaille dispersée avant d'avoir pu être relevée se composait apparemment uniquement de pièces de Néron et Divus Claudius : ces pièces en langue latine auraient-elles eu une valeur faciale différente des tétradrachmes, quatre deniers par exemple ?
Les frappes grecques de Néron et Divin Claude ou de Néron et Agrippine 56/57 AD
Numéro du Prieur Nombre d'exemplaires Poids moyen Écart type Poids minimum Poids maximum
de 73 à 74 42 14,41 0,40 12,60 15,10
Les frappes latines de Néron et Divin Claude atelier indéterminé 63 AD
Numéro du Prieur Nombre d'exemplaires Poids moyen Écart type Poids minimum Poids maximum
de 47 à 48 28 14,55 0,39 13,27 15,19
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.