Avant Auguste

 

On trouve par exemple une drachme connue à un seul exemplaire (BM) au portrait anépigraphe de Marc Antoine et à la légende de revers ANTIOCEWN MHTROPOLEWS avec l'effigie de la Tyché voilée : toutes les caractéristiques d'une frappe d'hommage de la ville au militaire. Cette émission est radicalement différente tant par le style que par la typologie, sans parler des sous-entendus politiques, de l'importante série aux effigies du Triumvir et de Cléopâtre, celle-ci y étant à l'avers donc puissance émettrice.

Si cette hypothèse est avérée, nous devrions reconsidérer la répartition de certaines émissions entre l'atelier 2 et l'atelier principal. Pour autant que l'on puisse en juger par une grosse trouvaille récemment passée dans le commerce sans avoir pu être étudiée, il semblerait que ces pseudo-philippes formaient un groupe avec lequel on ne trouva ni séleucides « normaux », ni Augustes.
Aulus Gabinius et les légats de 53 AC à 39 AC
Numéros du Prieur Nombre d'exemplaires Poids moyen Écart type Poids minimum Poids maximum
De 1 à 10 18 15,04 0,51 13,90 15,91
Cléopâtre et Marc-Antoine 36 AC
N° du catalogue Nb d'ex. Poids moyen Écart type Poids mini Poids maxi
27 45 14,37 1,31 10,79 16,91
retour
LES TÉTRADRACHMES SYRO-PHÉNICIENS 57 AC / 253 AD.